LETTRE DU SÉMINAIRE 89
 

ARTS & SOCIÉTÉS

Avec le concours de la Fondation de France et d'Olivier Berggruen
Centre d’histoire de Sciences Po

 
 

SÉMINAIRE DE LA FONDATION HARTUNG-BERGMAN

OBJETS BAVARDS
ACCÉDER AU CONTENU DE LA LETTRE


Guillaume Faroult
Histoire de colifichets. Des objets bavards en marge de la nature morte au XVIIIe siècle


Direction : Laurence Bertrand Dorléac
Rédaction : Carole Giry
Traduction : David Ames Curtis

AccÉder aux LETTRES PRÉCÉDENTES




 
EDITORIAL

 

Guillaume Faroult observe avec attention les objets bavards en marge de la « nature morte » au XVIIIe siècle. Au moment où le genre très ancien acquiert sa dénomination en français et malgré les directives de l’Académie royale de peinture et de sculpture en faveur de la fixation d’un « bon » modèle de nature morte de « fleurs & fruits », alors que l’époque produit une foule d’objets matériels, les colifichets et autres rubans viennent perturber le jeu, en lien avec les romans et les contes à la mode.

Laurence Bertrand Dorléac
  ISSN 2268-3119    

Letter published with the support of the Foundation of France
Contact